Jean Jacques L.

Nous sommes plusieurs a avoir engagé le voyage d’une vie cet été Madagascar, Guyane, Burkina, ukraine, Bretagne
Les derniers jours ont été intenses : dernières courses, consultations du médecin ou de la pharmacie, réservations tout azimut, consultation de la météo. Il est primordial de se présenter sous son meilleur jour… Et puis de faire bonne impression…

Et puis ça y est c’est la grande aventure : le grand oiseau blanc s’élance… La barrière de l’autoroute s’entrouve… , le compteur du vélo commence son cliquetis… Dans quelques heures nous serons de l’autre bord.
Ce n’était pas si difficile que ça finalement. Les autres gens avec leurs habitudes bizarres sont finalement plutôt bienveillants… 

Mais certains, cet été, ont aussi terminé le voyage de leur vie celui dont on ne revient pas celui pour lequel on s’était préparé toute une vie et celui dont personne n’est jamais revenu pour nous dire comment ça c’était passé.

Personne ? Vraiment ? Il y a 2000 ans quelqu’un est revenu de ce voyage quelqu’un qui a fait preuve de bienveillance mais quelqu’un aussi d’intransigeance ce Dieu juste et saint qui ne peut voir le peche sans le punir mais qui tient tout de même a entrer en relation avec le pécheur.

Ce matin nous nous retrouvons autour de cet Homme qui a payé le prix, ce Fils de Dieu qui s’est sacrifié comme un Agneau sans défaut et sans tache afin que nous soyons libérés 1 Pierre 1,18

Je suis sauvé, aimé,
Pardonné par ta grâce

Comment rendrai-je au Seigneur
tout le bien qu’il m’a fait ?

Etude du livre d’Aggée : Premier vendredi du mois

Frédéric F.

L’étude du livre du prophète Aggée nous plonge dans l’histoire du peuple d’Israël, alors que le destin de celui-ci est lié au destin des grands peuples de l’histoire : l’empire assyrien et l’empire médo-perse ; nous faisons connaissance avec des personnages tels que Cyrus, Artaxerxes, Darius. Contemporain de Zacharie, le prophète Aggée est envoyé par Dieu à la rencontre du peuple juif et de ses responsables d’alors, Zorobabel gouverneur de Juda, et Josué, souverain sacrificateur et fils de Yehotsadaq. Il encourage les habitants de Jérusalem à se remettre à l’ouvrage pour achever la reconstruction du temps détruit par Nabuchodonosor.

La date des discours d’Aggée est connue : à l’époque de Darius Hystaspe (520 avant Jésus-Christ). les oracles s’étendent sur une période de quatre mois, et se divisent en cinq parties distinctes ; on peut y intercaler les prophéties de Zacharie, qui vont elles aussi dans le même sens : encourager les habitants à s’attacher la reconstruction du temple et des murailles de la ville.

En lisant Esdras (chapitre 5, versets 1 et 2 ; chapitre 6, verset 14) nous comprenons mieux le contexte de cet écrit, et nous pouvons en tirer des leçons. Il est certain que Dieu a voulu pour son peuple un lieu pour le rencontrer, mais il fait aussi entrevoir la promesse d’un temple bien supérieur et plus grand que tout ce que l’homme peut faire.

Nous y voyons une figure du Messie promis à Israël, et d’un temple encore plus glorieux au milieu duquel Dieu siègera en gloire pour l’éternité.

7, avenue de Verdun - 26000 VALENCE

Follow by Email
Facebook
Instagram